Image par défaut

Villes et
villages fleuris 2018

Suite à la visite conseil de 8 décembre 2017, la Commission Fleurissement a accepté le principe de l’embellissement de tous les espaces verts de la commune pour conserver son label 3 fleurs, et pourquoi pas tenter d’aller vers le label 4 fleurs !

Elle a donc déterminé quatre grands projets pour l’année 2018 :

1 – revoir l’ensemble des plantations de la Place du Bouffay :

La visite d’un paysagiste sur site a permis de proposer 10 plantes et arbustes fleuris aux commerçants de la place lors d’une réunion en mairie le 15 mars 2018. Cinq plantes ont été choisies par l’ensemble des personnes présentes à cette réunion, qui seront réparties devant chaque terrasse et deux arbustes pour marquer l’entrée de chaque terrasse (Pittosporum, Nandina, Andromède, Fusain panaché, Caryoptéris, Choisya).

Les premières ont été placées au printemps devant la nouvelle terrasse de l’hôtel et les autres plantations ont été réalisées à l’automne.

2 – Réaménagement du jardin du musée

Compte tenu de l’ensemble des travaux à réaliser sur la commune, ce projet est reporté à 2019.

3 – Suppression du parking dans le virage du canon, route de Guérande :

Afin de dégager le cône de vue sur la Vilaine et les canons, des barrières sont posées le long du virage et l’espace est réservé aux piétons.Toutes les jardinières sont supprimées le long de la rue du Docteur Cornudet et,  en face, au bout du chemin du Ruicard. Priorité aux pierres et aux vieux murs ! Des ajoncs sont plantés dans la pente sauvage du rocher. Il restera bien sûr à rénover la chaussée.

4 – Les vivaces remplacent les plantes annuelles  :

En règle générale les jardinières sont supprimées à quelques exceptions près. En 2018, les quelques jardinières qui sont maintenues sont équipées d’un fond en fibre minérale qui retient l’eau (moins d’arrosages et donc gain de temps). Les plantes vivaces moins gourmandes en arrosage et en entretien sont appelées à remplacer les plantes annuelles. Un premier exemple vient d’être réalisé place du Dôme.

Histoire de fleurs à La Roche-Bernard …

Hervé DREAN a recherché dans ses archives les fleurs ou plantes évoquées dans les textes concernant La Roche-Bernard :

– l’ajonc et le lilas : deux fleurs qui étaient posées la nuit du 30 avril au premier mai sur la cheminée des filles à marier (lilas) et des vieilles filles (ajonc) par les jeunes garçons.

– L’ajonc est aussi cité, plus positivement cette fois !, par Gilles Servat dans sa belle chanson « Je dors en Bretagne ce soir » :

JE DORS EN BRETAGNE CE SOIR
Les pommiers fleuris du printemps
Et la grêle de temps en temps
Sur les talus la blanche épine
La tige fine qui s’incline
Les ajoncs de La Roche-Bernard
Beauté prise dans un regard
Par chance et aussi par vouloir
Je dors en Bretagne ce soir /…/

Michel CHATAL fait quant à lui, référence à la Ruine de Rome qui envahit nos mus et murets et qu’il ne faut pas arracher !

A la découverte de la ville

Catégories
  • Toutes les catégories
  • Artisans d'art (11)
  • Hébergements (0)
  • Parkings (1)
  • Patrimoine (24)
  • Services (5)
  • Tourisme et culture (0)
Type